PHI WARS : La trilogie ! par Rakkam Lerouge (02-03-16)

Post Reply
User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1497
Joined: 15 February 2014, 23:55

PHI WARS : La trilogie ! par Rakkam Lerouge (02-03-16)

Post by 'ABD » 10 March 2016, 23:00

Source facebook du jeudi 10 mars 2016, 17:03 : [url=https://www.facebook.com/LaRevelationDesPyramidesParPooyardEtGrimault/][b][i]La Révélation des Pyramides - Officiel[/i][/b][/url] wrote:
Et pendant que les tournages du nouveau film se préparaient, après la tournée de Patrice et avant celle de Jacques, quelques irréductibles détracteurs continuaient farouchement de contester les 16180 km qui séparent l'île de Pâques à Gizeh, trois ans après la diffusion de LA RÉVÉLATION DES PYRAMIDES… voici une réflexion de plus sur le sujet :)
https://www.facebook.com/notes/rakkam-l ... 7090345873
merci à Rakkam Lerouge
Image
PHI WARS : La trilogie
Rakkam Lerouge · mercredi 2 mars 2016
Après moult déconvenues face aux tenants de l’Empire du grand architecte de la terre du milieu, il s’agit de faire le point sur cet étrange débat impliquant la divine proportion...

I) Assimiler la terre à une sphère de 6378,137 km pour réaliser des calculs est-il possible?

1) Ce fut l’un des problèmes principaux associé au débat sur la fameuse distance entre Gizeh et l’île de Pâques. A cette question, le grand architecte Gollum, nous répondait ceci:

“L'IGN propose un calcul sur modèle ellipsoïdale! Donc le rayon le plus grand fait bien 6378, mais il y a l'autre rayon à prendre en considération. Et pour calculer la distance tu dois alors passer par la formule de Vincenty. Tu ne peux pas y appliquer ta formule de calcul sphérique, ce sont deux choses différentes.”

Eh bien non. Nous ne sommes pas obligés de passer par Vincenty; même si sa méthode itérative semble excellente pour approcher la réalité d’une longue distance. Mais l’IGN, à aucun moment ne nous explique que l’on DOIT utiliser la méthode de Vincenty. Ce que nous dit l’IGN, c’est cela:

“Pour davantage de précision, il est possible de calculer un rayon de courbure local : Le rayon de la sphère qui se rapproche au mieux de l'ellipsoïde de demi grand axe a et d'excentricité e en un point de latitude est donné par la racine carrée du produit de p et N (rayons de courbure principaux de l'ellipsoïde de révolution, respectivement dans la direction du méridien et dans la direction du parallèle), tels que : (Voir les équations dans le lien IGN)”

http://geodesie.ign.fr/contenu/fichiers ... titude.pdf

“On obtient ainsi une sphère dont la courbure totale est égale localement à celle de l'ellipsoïde. “

Ainsi, l’IGN nous explique que nous allons avoir besoin de trouver une sphère correspondant localement ( c’est à dire dans la région du globe ou l’on va mesurer) à l’ellipsoïde terrestre. Pour la terre, nous avons vu dans le 2ème article que l’on pouvait trouver le rayon aux pôles via le demi grand axe a ( celui de l’équateur). Par une moyenne géométrique, on trouvait 6356,752 km!

In fine, l’IGN nous assure que nous pouvons déduire de ces deux valeurs de l’ellipsoïde de révolution ( soit, 6378km et 6356km) une “bonne sphère approchée” en faisant 2a + b / 3 = 2.6378,137 + 6356,752 / 3 = 6371,008

Ce dernier résultat est le rayon moyen volumétrique d’une SPHERE...

2) Pour nous convaincre encore un peu plus qu’il nous est permis d’user du rayon équatorial, continuons notre lecture du document de l’IGN:

“Soient deux points A et B : A = -5° A = 40° B = -3° 18’ 44.877103 B = 41° 15’ 40.924579 La distance entre A et B calculée sur l'ellipsoïde IAG-GRS80 est : S = 200 km Le calcul de la distance sur la sphère de Picard est S = 199,8914187 km Le calcul de la distance sur la sphère GRS80 est S = 200,0965619 km “

Voilà, nous y sommes. L’IGN nous dit qu’il existe une sphère de référence associée à un rayon de 6378,137 km! Mais calculons pour en être sûr :

Pour les coordonnées suivantes, nous avons:

cos a = sin (L1) . sin (L2= + cos (L1) x cos (L2) x cos (l1-l2)

cos a = 0,9995079303 dont l’inverse cos -1 est 1,797499392 soit en radians : 0,0313722826...

Ce radian multiplié par 6378,137 donne 200,096717 km.

A noter pour finir que cette sphère GRS80 est encore utilisée en science comme le dit ce lien en page 6, émanant de l’ENS:

http://www.geologie.ens.fr/~ecalais/

Il n’en demeure pas moins que phi.10000 pour la distance qui nous occupe ne se trouvera qu’avec cette fameuse sphère GRS80...


II) Utiliser le rayon moyen volumétrique de 6371,008 est-il pertinent pour calculer une distance trans-équatoriale?

1) Selon Le grand architecte Gollum, oui ...

“6378,137 km est bien le seul demi grand axe à partir duquel se basent tous les autres calculs. C'est faux. C'est le rayon équatorial utilisé lors d'un modèle ellipsoïdale oui, MAIS en complément d'un rayon polaire (moins long). Pour les calculs à base de Sphère parfaite, c'est le rayon moyen qui est utilisé (cf la Fédération Aéronautique Internationale), c'est à dire 6371km.”

Très bien, mais localement, allons-nous trouver une seule fois ce fameux rayon dans les latitudes qui nous concernent? Voyons voir :

Image
Le schéma de Michel Capderou, ci-dessus nous présente les différents rayons R de la terre.
Nous voyons qu'aucun rayon ne passe en dessous de 6371 km à une latitude de 40° environ!


https://books.google.fr/books?id=sVRGAA ... de&f=false

Il s’avère en effet qu’il n’y a entre 29,98° N et -27,112° S aucun rayon terrestre de 6371 km... Il sera donc peu judicieux de prendre localement cette distance. Concernant la méthode Vincenty, qui semble utiliser ce rayon moyen volumétrique, il sera intéressant (Peut-être que LRDG pourra m’éclairer) de savoir de quelle manière il s’insère dans les équations de cette méthode itérative...

Nonobstant cette considération, 6371 km n’est absolument pas indiqué, comme l’explique clairement ce lien canadien page 28:

“Also note that the sphérical earth computations will provide underestimates of real world distances measured in the direction of the equator ( and especially for trans-equatorial links) and overestimates for those measured in the direction of the poles ( and especially for the trans-polar ones) “

http://www.health.alberta.ca/documents/ ... s-2004.pdf

On notera également que ce lien indique des valeurs concernant le rayon moyen géométrique r et les deux rayons R’ et N de l’ellipsoïde local de révolution ( page 28), soit pour les latitudes qui nous intéressent :

Rayon moyen géométrique ( R = racine de p.N . voir 2ème article) = 6367 km environ.

R’= 6352 km environ.

N= 6383 km environ.

C’est donc à partir d’un ellipsoïde local approché avec b= 6352 et a= 6383 qu’il nous faudra déduire le bon rayon moyen volumétrique de la sphère locale approchée...

2) Quel rayon moyen volumétrique serait le plus pertinent à partir de l’ellipsoïde local?

Si nous reprenons les informations précédentes, en se basant notamment sur le tableau de Michel Capderou, notre ligne Gizeh/île de Pâques commence à la latitude 29,98° N avec un rayon terrestre de 6373 kilomètres environ, jusqu’à la latitude -27,112° S qui se situerait à 6375 km environ. Il faut également considérer que le bourrelet équatorial offre un rayon de 6378 km environ sur une large distance de plus ou moins 10 à 15° Nord et Sud. Ainsi, pour le parcours qui nous concerne, du point ( 15° S; -75.7° W) au point (15° N; -21,318° W), soit environ 6852 km ( environ 40% de la distance).

Réfléchissons un peu...

*Si le système de référence géodésique actuel ( WSG84) prend pour référence l’éllipsoïde global de petit axe b = 6356,752 et de grand axe a = 6378,137

* Si pour trouver le petit axe b de l’éllipsoïde de référence, il faut calculer la moyenne géométrique d’une ellipse faisant 6336 km de rayon b et 6378 km de rayon a, soit :
r = p.N = racine ( 6336 x 6378) = 6356,752 ( voir calculs article 2)

* Si pour trouver la sphère approchée de notre ellipsoïde de référence global, on peut faire: 2a + b / 3 = 2.6378 + 6356 = 6371 environ.

* Alors pour notre zone et un POINT UNIQUE, situés environ entre 30° N et 30° S, nous pouvons nous référer au tableau proposé par ce site canadien, page 28 et en déduire que notre sphère locale approchée de l’ellipsoïde local de référence aura pour rayon moyen volumétrique : 2 x 6383 + 6367 / 3 = 6377,6666 km environ... (ERRATUM: le raisonnement n’est pas correct. La réponse est en fait 6378.137. mais bien sûr, nous ne sommes pas dans du local. Un rayon de courbure local est effectif sur un rayon de 100km uniquement. Il s’agit donc ici d’une approximation un peu moins grossière que celle obtenue avec un rayon de 6371 km)

(http://www.health.alberta.ca/documents/ ... s-2004.pdf)

Naturellement, j’attends avec impatience que LRDG explique la méthode itérative de Vincenty qui n’a pas besoin de sphère approchée et qui s’attaque directement à l’ellipsoïde.


III) Et le géoïde?

Comme il l’est explicité dans ce document très fourni :

“La surface de l‟ellipsoïde est régulière et peut être mise en équation; c‟est pour ces raisons qu‟elle est largement utilisée comme surface de référence pour les systèmes de coordonnées horizontales. Cependant son utilisation est limitée en tant que référence pour les hauteurs car elle n‟est qu‟une approximation grossière de la réalité terrestre.”

Image
Image située page 37 ou l'on voit l'l'importance d'utiliser un ellipsoïde local


https://www.iho.int/iho_pubs/CB/C-13/fr ... FR_Ch2.pdf

Un système de référence basé sur le géoïde terrestre est donc le nec plus ultra pour calculer des distances. Mathématiquement parlant, il semble impossible de mettre en équation un géoïde et c’est bien là ou le bât blesse. Mais, il est par contre tout à fait possible localement de prendre en compte le relief en le mesurant. C’est le travail des géomètres... ou des GPS de précision, comme expliqué ici page 77:

https://www.iho.int/iho_pubs/CB/C-13/fr ... FR_Ch2.pdf

Ainsi, que Google Earth trouve une valeur de 16180 km entre la distance Gizeh/île de Pâques en prenant en compte l’altmétrie est tout à fait envisageable. LRDG en aura d’ailleurs fait la démonstration. Je le remercie d’ailleurs chaudement pour cela... bien qu’il m’ait accusé de cacher la dure vérité...

“Encore une mauvais interprétation (ou mauvaise foi?) de Rakkam. Ce qu’affiche Rakkam dans sa capture d’écran, c’est le résultat du trajet suivant le dénivelé entre l’Ile de Paques et la Pyramide, et non la courbe uniforme directe qui les relie. Je remarque au passage que notre ami a bien pris soin de fermer la petite fenêtre d’outil qui lui aurait pourtant indiqué une mesure complémentaire de la plus haute importance

https://www.facebook.com/notes/la-r%C3% ... 5490789482

Image
A noter que Gollum m'a accusé d'avoir caché un résultat alors que ce dernier ce situe bien au centre de l'île!


Cependant, Il est totalement exclu de considérer que des égyptiens aient pu placer une pyramide à 16180 km de l’île de Pâques il y a 5000 ans. Cela n’a absolument aucun sens.

Cette distance entre le centre de l’île de Pâques et le centre de la pyramide de Gizeh est donc un pur HASARD...

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Note:

Il est important de considérer la terre comme une sphère quasi parfaite, n’en déplaise à Gollum. toutes les illustrations montrant l’ellipsoïde terre sont exagérées. Pour exemple, prenez une règle de cent centimètres ( la sphère) et mettez-là à coté d’une autre de 100,3 centimètres ( l’ellipsoïde). C’est bien plus parlant... Pour le géoïde, dites-vous que les cotés de cette règle de 100,3 centimètres possèdent des creux et des élévations de 1/ 6ème de millimètre...
Ceci est une patate:

Image
C'est quoi cette merde???


Ceci est la terre:

Image
Là, je reconnais!!!



Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !
--->> ARCHIVES <<---

User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1497
Joined: 15 February 2014, 23:55

Re: PHI WARS : La trilogie ! par Rakkam Lerouge (02-03-16)

Post by 'ABD » 10 March 2016, 23:29

Source facebook du mercredi 9 mars 2016, 08:05 : [url=https://www.facebook.com/notes/rakkam-lerouge/phi-wars-deception-point/10153821128700873][b][i]Rakkam Lerouge[/i][/b][/url] wrote:
Image
PHI WARS : Deception point.
Rakkam Lerouge · mercredi 9 mars 2016
Après que Gollum ait contacté les géographes de l’IGN pour qu’on lui explique la prose obscure de leur document, l’harmonie et l’amour furent enfin de retour sur la terre du milieu. Oui, la sphère AIG-GRS80 était bien utilisée. Il s’agissait certes d’une approximation grossière, plus symbolique qu’autre chose.... Mais suite à cela, le grand architecte nous montra toute l’étendue de son talent en nous concoctant un outil de calcul de distance révolutionnaire! La boucle était bouclée et nous pouvions repartir sur des bases plus saines. Et comme il faut rendre au grand schtroumpf ce qui est au grand schtroumpf, avouons que sans son aide, les recherches auraient été bien triviales...
Image
Cela s'appelle de l'honnêteté intellectuelle. C'est bien : - )


http://www.distance-calculator.hebergra ... kattempt=1

Image
Les calculs sont juste exceptés pour les sphères locales.
S'en référer à l'équation donnée dans l'article qui suit parfaitement la courbe proposée par Capderou.


Calcul de la distance, centre de la pyramide de Gizeh/île de Pâques à l’aide du rayon de courbure local:

Pour réaliser ce calcul, il va falloir utiliser les équations données par l’IGN pour trouver p et N.

http://geodesie.ign.fr/contenu/fichiers ... titude.pdf

Cependant, Elles ne seront pas suffisantes pour s’approcher des résultats en concordance avec la courbe de référence du rayon terrestre.

Image
Diagramme de Capderou nous présentant les deux rayons de courbure p et N,
ainsi que le rayon de courbure terrestre réel.


Grâce à la participation de Gollum et du grand Schtroumpf, une équation qui concorde de manière quasi-parfaite avec cette courbe PSI a pu être trouvée:

Rpsi = Racine de [ a^2(1-e^2)/(1-e^2.cos(x°)^2)]

Il s’agit donc d’une moyenne géométrique dans laquelle nous associons le rayon équatorial de la terre avec le rayon de courbure local dans le sens du méridien. On obtient donc une sphère locale au point de latitude étudié; utilisable dans un rayon de 100km ( Donc une section terrestre de 200km maximum).

Ainsi, pour une distance d’environ 16000 km, nous aurons besoin de calculer près de 80 sphères locales et donc de sectionner la distance en plus de 80 parties.

Ci-dessous, vous pouvez apercevoir les repères qui furent utilisés pour diviser la ligne Giseh/Pâques:

Image
Distance Gizeh/île de Pâques divisée en 83 parties.


Ici, les coordonnées en latitude des repères:

29.979468° 29.587192° 29.587192° 29.351878° 29.073587° 28.765444° 28.442824° 28.075318° 27.694451° 27.276773° 26.847337° 26.366231° 25.895587° 25.367665° 24.856419° 24.289625° 23.704675° 23.112415° 22.481044° 21.849008° 21.166753° 20.521304° 19.830180° 19.087932° 18.376331° 17.631938° 16.869855° 16.127429° 15.373202° 14.587824° 13.792503° 12.975167° 12.141958° 11.334179° 10.460192° 9.649013° 8.777631° 7.903221° 7.039398° 6.169069° 5.339474° 4.416946° 3.550575° 2.643058° 1.773131° 0.888503° -0.920125° -1.789339° -2.689630° -3.619570° -4.482148° -5.402063° -6.282492° -7.129226° -7.992196° -8.886672° -9.702697° -10.613696° -11.420777° -12.268993° -13.079788° -13.915381° -14.739736 -15.511232° -16.332624° -17.069290° -17.828500° -18.564993° -19.262592° -19.989695° -20.665695° -21.337853° -22.007019° -22.626354° -23.261734° -23.860459° -24.438822° -25.007867° -25.501676° -26.005296° -26.485991° -26.927660°

Après avoir calculé les 83 rayons de courbure, nous en tirerons une moyenne qui nous fournira cette fois-ci une bonne approximation du rayon moyen pour la distance Gizeh/Pâques.

Soit: 529200,262/83= 6375,90677108434


Si nous reprenons la formule de Gauss, nous obtenons alors ( Voir Phi wars: a new hope...):

2,53665036438599 . 6375,90677108434
=
16173,44623

Environ....!!! ; - )

Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !
--->> ARCHIVES <<---

Post Reply