Haut-le-coeur d'une magie !

Par l’équipe et les intervenants du Forum
Post Reply
User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1497
Joined: 15 February 2014, 23:55

Haut-le-coeur d'une magie !

Post by 'ABD » 16 October 2016, 00:19

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789
Article 10

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.
Commencer une composition d'archéologie alternative sur un passé antique méconnu, par l'article 10 de la déclaration des droits humains, peut paraître dissonant, mais n'en traduit pas moins un cadre qui délimite le respect aux réalités !

Depuis l'accord "universel" de cette déclaration, les règles de respect mutuel sont établies jusqu'aux oeuvres culturelles, et de patrimoine historique.
Sauf si le dogmatisme d'un establishment s'impose, ces accords régulent à juste droit et raison !
Cela ouvre alors des perspectives aux officiels, pour permettre une réévaluation nécessaire lorsqu'une véridicité se fait jour... mais, force est de constater que tout ne semble pas aller dans le bon sens, et que le dogme étatique s'impose...

Alors pour faire avancer les choses dans un objectif de mise à jour régulière, au-delà du terrorisme des états et/ou des économies "déréglées" et autres pauvres sociopathes urbains, s'ouvre la porte pacifique d'une archéologie alternative, dite "interdite" car non-investie ni acceptée par le service public, dont c'est le travail, pourtant financé par les citoyens ; et qui oeuvre avec intelligence, lucidité et véracité, mais pas sans être elle-même perturbée...

En effet, troubler un ordre public ou privé, dont le lien des uns avec les autres se noue paisiblement, est un point fondamentalement préjudiciable en général comme en particulier !

Le virage à angle droit !
L'illustration particulière et évidente est telle que la "rupture" que provoque Jacques Grimault l'informateur du film "La révélation des pyramides"qui, pour des raisons obscures, ne souhaite plus continuer avec l'équipe initiale, constituée principalement du réalisateur, scénariste, conférencier... Patrice Pooyard, et du producteur Adrien Moisson !
L'ultimatum exigé de Jacques Grimault avec l'élaboration d'un contrat cadre, "imposant" des règles digne du code noir, est logiquement et légitimement refusé par les deux responsables d'un projet en cours de réalisation...
Ce qui entraine un "clash" permettant la mise en lumière d'une conjoncture au public, et donc des agissements des principaux membre de l'équipe...

Le "clash" terminé, le constat est rude mais tombe avec une incroyable évidence ! Un message de Patrice Pooyard fait état des traits majeurs...
Alors que Patrice Pooyard et Adrien Moisson restent toujours intègre comme à l'accoutumé, nous découvrons cependant un Jacques Grimault sous des aspects bien peu honorable, que l'on n'aurait pas pu soupçonner ni penser...

En effet, au-delà de ses "négligences" sur ses acquis "scientifiques", il lui reste un crédit qui est celui d'avoir emmagasiné des connaissances, même si nous savons maintenant avec incertitude que leurs provenances seraient de lui, surtout lorsqu'il a été confondu sur l'attribution de savoirs provenant d'autrui...
A titre d'exemple "symbolique", la découverte du "mètre" sur la hauteur du pyramidion de Daschour qu'il s'est attribué...

Ce virage dans une telle aventure, en "interne" est un tournant, dont les retombées sont bien plus positives que ce que l'on pourrait croire...

La prévention d'une expérience !
De prime abord, quelle meilleure "prévention" pourrait-on espérer, si ce n'est de prévenir dans le milieu même des chercheurs alternatifs, où le manipulateur sévit "à l'interieur", parmi l'équipe principale... sauf qu'une fois démasqué, les éléments restent alors bien plus éloquentes !
Quelle meilleure mise en garde pédagogique que cette expérience avec un Jacques Grimault présentant un équateur penché qu'il aurait découvert, alors que c'est tiré d'un article du célèbre Graham Hancock, journaliste, essayiste, véritable pionner de l'archéologie alternative, donc de la première heure...

Puis, l'informateur ayant perdu toute crédibilité, les données qu'il a pu donné doivent alors être vérifiées de nouveau !
Alors, le bilan après tri et analyse, relève bien une réalité de faits incontournables !
Tout ceci "épuré" de tous travestissements, ne peut définitivement plus être remis en cause !
Depuis toujours, l'alchimie, l'hermétisme, l'archéologie interdite... sont plus ou moins connus et diffusés, sans appartenir spécialement à un particulier, si ce n'est uniquement à tout le monde !

Et après le "clash" montré publiquement par Patrice Pooyard exprimé en direct chez BTLV.fr pour rester en toute transparence avec le public, pour également dire non à l'attitude d'un Jacques Grimault qui n'honore pas son contrat, et qui propose entre autre, un nouveau contrat avec assujetissements, nous observons ce que cela démontre "après" ces remous, à savoir les attitudes des uns et des autres qui en disent encore plus long sur leurs intentions...

Les démarches des "responsables" par la suite vont donner la mesure de celui qui est, et qui n'est pas, sérieux ou crédible dans une attitude générale. Les situations complexes d'avant, pendant et après prouvent quelles attitudes sont adoptées de manière justes, crédibles ou négligées...
C'est alors que nous observons Patrice Pooyard devoir faire la tournée abandonnée par Jacques Grimault, ainsi que sa volonté de poursuivre à faire le second film (livre avec, et autres contreparties) attendu par les ululeurs.
Nous observons Adrien Moisson de la production, rembourser une petite dizaine de personne pour leur mécontentement de ce projet participatif, ainsi que de continuer à produire d'autres conférences en restant dans le même esprit thématique, initié par le réalisateur de "La révélation des pyramides", sans évoquer les démarches de communication, de coordination, de création de groupes facebook qu'il adapte, en avant-première pour les ululeurs, selon les régions : les chercheurs de vérités !

Un élan vers le haut qui traduit non seulement une responsabilité qui n'a jamais été autre que dans le progrès, mais également la poursuite d'une quête dont l'énigme n'arrête pas d'attendre d'être résolue, par une réalité antique qui ne tarit pas les passions...

Et "Jacques Grimault", avec son "profil" qui nous laisse bouche bée ! Cela du fait que l'on s'attend à une sagesse ou une attitude digne d'intelligence, et logique provenant d'un chercheur, et qui écrit sur facebook des billets diffamatoires et d'insultes envers le réalisateur et le producteur, sans donner d'explications crédibles, ni même des excuses à un public qui croyait en ses propos avec légitime confiance...
Au lieu de prendre la "claque" pour ce qu'elle est, et prendre l'occasion de se réformer vers de plus sincères attitudes...

Il a annoncé qu'il fera son film avec d'autres personnes et qu'il aura un impact plus "bruyant" que le premier film dans lequel il n'a été qu'un informateur "invisible"...
Mais l'invisibilité semble être son dada par son moindre apport scientifique ou matériel...

Dire aussi aux sceptiques que s'ils avaient fait un réel travail d'investigation, ils auraient gagné en fiabilité. Sauf qu'organiser une interview avec des personnes, c'est déjà accorder de croire en une once de crédibilité de ces mêmes personnes. Que dire non par principe, avec du bricolage méthodologique piqué aux méthodes faites en science, cela sans vouloir voir la vérité des faits, artéfacts et autres savoirs antiques, est l'élément d'une "suffisance" idéologique en porte-à-faux de trop, portant la bêtise doctrinale plutôt qu'elle ne rende compte du réel, ce que ne saurait "être" ou "avoir" un scientifique...

Mais tout cela traduit bien notre époque pleine de paradoxe positif et négatif, résultant d'une crise politico-idéologique viciée qui est entretenue à travers notre planète, en lieu et place d'un effectif partage des biens et valeurs humanistes, qui tendent à une véritable et harmonieuse unité universelle tant criée par tous les peuples, dont une histoire antique semble témoigner avoir existée...

Un évènement : l'équateur penché...
D'ailleurs, l'exemple d'un second équateur, penché et décalé au notre, est le point intéressant à développer pour dissiper les incompréhensions.
En effet, nous savons qu'il y a une distance de Phi X 10 000 en "kilomètres" entre la grande pyramide de Gizeh en Egypte et l'île de Pâques, et nous savons également qu'il y a cette même distance entre cette même île de Pâques et le site d'Angkor Wat au Cambodge.
Le lien se fait lorsque l'on mesure la distance entre la grande pyramide et Angkor Wat : 7630 kilomètres !
Image
Image
Cette mesure est faîte à partir de l'angle Sud-Ouest de la grande pyramide jusqu'à l'angle Sud-Est du complexe d'Angkor Wat, donnant ce résultat de 7630 kilomètres "juste", ce qui est un compte rond !

Nous avons donc bien une ampleur "équatoriale" dont l'idée a été initiée dans un article de Graham Hancock dont nous devons rendre hommage, comme à l'auteur de cet article : Jim Alison !

Tous ces articles ou remarques doivent faire l'objet systématique d'une "vérification complète" et non partielle.
Calculons donc les distances en kilomètres proposées ci-dessus, à savoir de la grande pyramide à Gizeh jusqu'à l'île de Pâques, puis de celle-ci jusqu'à Angkor Wat, en continuant et clôturant le tour jusqu'à la grande pyramide :
(10 000 X 1,618) + (10 000 X 1,618) + 7630 = 39 990 kilomètres exactement !

D'autres calculs donnent cette cohérence entre les sites de cet équateur penché, mais il n'y a pas que les relations mathématiques qui sont à l'oeuvre...
Car finalement, c'est un domaine facile d'appréhension pour qui se donne la charge de les répertorier, comme déjà quelques-uns ont pu le découvrir, sous une "unité" qui se ceinture de manière logique et ordonnée...
Plus simplement et plus spécifiquement, il y a également une "géométrie" semblant se révéler, avec aussi une "esthétique" qui aurait un rôle que l'on ne soupçonne qu'à peine...

Ombres et lumières.
Image
Rappelons-nous !
L'île de Pâques et la grande pyramide sont en "opposition" mais "harmoniquement" agencé, tel le ying et le yang !
Cette île telle une terre de feu dans un océan d'eau, verso d'une pyramide en pierre de calcaire, dans une chaleur dû au climat de l'endroit, tel un feu... comme pour produire de la vapeur !
Image
Et si nous allons plus loin, nous voyons un triangle qui constitue l'île de Pâques, et qui prendrait volume en se constituant en pyramide !
Image
Ici, nous voyons un avant et un après partant de l'un ou de l'autre ! Une relation où il y a forcément un processus, une transformation...
Est-ce une île de Pâques aspirant une grande quantité d'eau en prenant de l'ampleur, pour laissé place à une structure pyramidale qui prend forme telle la grande pyramide ?
Ou est-ce cette même pyramide qui, tel un réservoir, se vide pour laisser l'eau s'étendre pour un besoin nécessaire non-déterminé...

Une île de Pâques positionnée et orientée avec exactitude suivant les solstices et équinoxes, à 3 000 km de notre équateur, puis, une grande pyramide installée de manière exacte suivant les axes cardinaux, à 3333 km de l'équateur, ne sont que deux "rouages" d'un ensemble plus élaboré que l'on a peine même à imaginer...
L'invraisemblance d'une formation ou d'une "construction" de l'île de Pâques ayant aussi son horloge astronomique tout comme la grande pyramide, ne transparait pas à première vue, mais résonne comme la face cachée d'une même pièce, qui finalement, semble avoir un même fonctionnement !
Par exemple, les Moaïs fixant les étoiles ne sont-ils pas comme le Sphinx qui pointe la constellation du Lion ?
Et les souterrains de l'île et du complexe pyramidal de Gizeh existent-ils pour une même fonction ?

Un équilibre...
Alors que nous voyons bien des contreparties contraires entre l'île de Pâques et Gizeh, qu'en est-il de l'entité d'Angkor qui se trouve aussi de 10 000 km X Phi de distance avec Rapa Nui ?
Image
Le premier constat est géométrique : carrés !
Image
Est-ce que ces "4 côtés", plusieurs fois formés sur ce plan, avec leurs dimensions qui laissent rêveur, seraient une conséquence du triangle de Rapa Nui retiré d'une pyramide de Gizeh ?
Ou est-ce qu'Angkor est un passage obligé, en partant du triangle de l'île de Pâques, pour former la grande pyramide ?

Toujours est-il que d'autres constats sont en écho à ces schémas.
Le climat semble être une "conjugaison" de la chaleur de Gizeh et de la pluie fréquente à Rapa Nui !
En effet, sur le site d'Angkor, il y a une forte chaleur doublée d'humidité causée par de fortes pluies !

Le canal à Angkor apparaît comme une condition nécessaire entre toutes les structures qui parsèment ce lieu, une jonction de surface à contrario des souterrains...
Une "quadrature" qui semble se positionner en "surface" de manière "vivante" et "visible".
Un format "intermédiaire" entre deux opposés...

Un "équilibre" qui ne se positionne pas sur notre équateur contrairement au site de Gizeh et de Rapa Nui...
En effet, les temples d'Angkor aussi "jolies" paraissent-ils, sont "calculés" à 20 000 km juste du... chandelier de Paracas au Pérou, les positionnant sur l'équateur penché !
Image
Château de cartes...
Les formes géométriques sont comme des cartes à jouer.
Tantôt piquantes, tantôt florissantes... elles restent surtout dans un cadre où c'est le carreau du coeur qui prédomine ! Car qui peut nier que des intentions ne s'expriment pas à travers ces sites ?
Leurs agencements et architectures laissent un état d'esprit provenant de leurs bâtisseurs, ayant l'objectif d'amener une humanité bien plus loin que de simplement jouer.
Tout comme le "sens du jeu de 52 cartes" que nous fait découvrir Howard Crowhurst à travers ses conférences...
Il nous faut donc apprendre à devenir magicien, en restant lucide sur les réalités humaines quotidiennes, avoir le droit à la sérénité et du sourire d'une antique contrée...

...oo0O / Δ \ O0oo...
(Cette composition n'est qu'une ébauche qui se veut évolutive vis à vis des "découvertes" et autres "mises à jour".)
Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !
--->> ARCHIVES <<---

Post Reply