Choeur métalithe !

Par l’équipe et les intervenants du Forum
Post Reply
User avatar
'ABD
Administrateur
Posts: 1497
Joined: 15 February 2014, 23:55

Choeur métalithe !

Post by 'ABD » 16 May 2016, 04:00

"Le temps défie toutes choses, mais les pyramides défient le temps !"

Si ces paroles sont souvent et encore répétées, c'est qu'il n'y a pas seulement une constatation, mais surtout une véracité...

De toutes les pyramides, il y a celle du plateau de Gizeh qui est souvent désignée comme la "grande" !

Celle qui entre toutes défie les imaginations, corrige les réalités...
Huit "fonctions" seraient concaténées dans ce monument, par ailleurs considéré comme une "méta-machine" par quelques savants, ajoutant ainsi une amplitude, dont l'effet est semblable à la goutte d'eau, qui fait déborder nos capacités à percevoir, et nos sens à distinguer un horizon, ainsi éclaboussant nos vaseuses perceptions...
Et de par une pensée hermétiste, il nous "signifie" de manière pédagogique, à qui veut l'entendre, dans le but de nous obliger d'abord de comprendre en se documentant, puis de trouver en vérifiant les réalités... Un langage et un savoir peu diffus que l'on peut tout de même obtenir via l'association culturelle "La Nouvelle Atlantide" !
Image
Car des "aspects techniques" peuvent être mis en oeuvre et d'autres sont même à l'oeuvre par cette pyramide...

Notamment, l'aspect "immatériel" qui est si négligé par notre monde de sur-consommateur si matérialiste...
Ces fameux aspects d'art et de poésie, telles des idées de Pi, d'air, de pierres et d'âme ! (Pi - air - âme - idée = Pyramide !)

Car le voyageur perdu dans le désert qui se retrouve soudainement face à un si haut monument pyramidal, ne peut que se demander qu'est-ce que tout ceci peut signifier...
Parce que ça n'est pas connu et n'a rien de semblable à une maison ou d'un tombeau, et cela tombe sous le sens commun pour le doué de sagacité...
Et, c'est bien plutôt ressemblant à un temple renfermant en son intérieur une sorte de trésor, qui ne se traduit pas en pièce ou en or... Par conséquence, c'est une richesse en forme de connaissances, et de cette perspective, la science s'y trouve comme un fondement original dont la grandeur signe son ampleur...
Mis là clairement de manière "hermétique" pour déjouer les avides de pouvoir croyant possible une instrumentalisation vers des intérêts inavouables, mais impénétrable puisque le bâtiment est tellement... gargantuesque !
Les clés pour ouvrir les portes de cette forteresse sont vraisemblablement liées à une sagesse dont la caractéristique est propre à une ingénuité que seul possède la gente honorable !

Murmure-t-on à notre oreille qu'il y aurait une "conscience" de ce tas de pierre ? Car il apparaît encore logique que la "polarité inverse" de toute cette matière imbriquée, serait un versant incorporel, précisément une grandeur d'... âme, laissée en héritage à qui apprend à entendre et à observer !

Et allons-y franchement, peut-on oser la penser comme un "être vivant" ? Nous interpelle-t-elle ou est-ce notre curiosité ? Et dans ce cas, nous communique-t-elle un enseignement... nous concernant ?

Dans l'hypothèse de ces aspects, "Pooyard's Investigators" doivent éliminer l'improbable, pour ne laisser que la seule réalité qui reste, aussi invraisemblable que surprenante puisse-t-elle paraître !
Image
Nous avons pour cela, nos seules lucidités, et autres outils plus ou moins professionnels, pour "qualifier l'essentiel" de tous les éléments perceptibles jusqu'à la moindre illusion, devant passer par une fine étude et sans équivalent...

L'erreur étant humaine, l'humilité est un bon rempart pour excuser celle d'autrui, et ainsi pouvoir sur soi, trier le bon sentiment de la mauvaise graine !
De là, nous obtenons l'unique lien de différentes connections qui égrène les différents éléments, ainsi après avoir écarté l'incongruité et les contradictions. Le résultat ne peut pas être autre chose que la constitution d'un ensemble précis, démontrée d'ailleurs dans une unique intégrité !

Par conséquence, la confusion ou l'absurdité anecdotique n'a aucun poids face à un plus important et flagrant assemblage, à prendre particulièrement sur l'aspect primordial et caractéristique d'une réalité, dont l'essentiel est d'ordre vital de par son évidente nature !
Les limiers perspicaces et subtils ne s'y trompent pas, une constante est une constante ! Elle est d'ordre naturel ou d'ordre artificiel !

Ni crédule, ni sceptique, le juste milieu s'impose à tout explorateur comme à tout scientifique, par la nécessité du bien-fondé : tel quel !
Image
Quelle est donc cet ensemble que nous propose ce considérable édifice ?

Progressons judicieusement !

On peut évoquer une géométrie. Sa forme triangulaire d'abord !
De la base qui permet de progresser jusqu'à l'apex, vers un ultime objectif, graduellement de palier en palier, ou d'escalier en escalier...
Une image qui permet de se faire l'idée d'une démarche qui a pour finalité une élévation, voir jusqu'à un objectif atteint...
Ou "peut-être" celle qui est recherchée depuis si longtemps par un grand nombre d'entre-nous pour éclaircir nos interrogations existentielles... un aboutissement progressif vers un point suprême, qui nous semble disparaître mais en vérité, vers "l'éveil absolu"...

Un "métabolisme" constitué, peut donner un volume à ce triangle, et par conséquent un "intérieur" ! Ainsi ouvrant la possibilité de contenir une profondeur peut-être "mécanique", pourquoi pas "spirituelle"...

Dans ce cas, "l'animal" ne peut pas faire autrement que de "s'harmoniser" avec le contexte dans lequel il se trouve !

Il nous faut donc identifier dans quelle mesure cette "créature" s'accorde avec son environnement à savoir la nature !

Pouvons-nous donc penser, au vu de notre première approche via sa forme triangulaire, qui va jusqu'à un possible absolu, que cet "automate" s'agence jusqu'aux limites de notre galaxie ?
Image
Abordons sa base : la Terre !
Image
Image
Faut-il rappeler les dimensions analogues entre notre planète Terre et celle de la grande pyramide, ou encore par exemple la distance Terre/Soleil équivalente à la hauteur de cette même pyramide multiplié par un million ?

Car de plus, une colline a été taillée pour constituer un socle intérieur de la grande pyramide comme d'une assise stabilisante, ceci à hauteur de 7 % de la constitution totale de la pyramide !
La grande pyramide a donc ses racines en terre, telle une... plante !

Est-ce le seul point commun avec le règne végétal ?

Nous connaissons la photosynthèse qui est un processus transformant la lumière du soleil en matière organique.
Et sans ce formidable procédé, il n'y aurait même pas d'oxygène sur notre planète !

La grande pyramide aurait donc la capacité de capter l'énergie solaire pour l'utiliser selon des orientations qui sont encore à comprendre...
La redistribution énergétique semble donc opérer par la même voie qu'un rayon de lumière intercepté par un prisme transparent...
Image
L'objectif de cette pyramide est-elle comme les plantes : de stabiliser le taux d'oxygène dans l'atmosphère terrestre ?
Le doute se dissiperait, s'il y a oxydation d'eau libérant de l'air, cela validerait l'hypothèse...
Il est dit également que les anciens avaient la connaissance suffisante pour influencer le fonctionnement climatique terrestre...

Bien d'autres "fruits" poussent et attendent d'être cueillis, si cette pyramide s'épanouit comme l'arbre qui cherche la lumière...

L'énergie solaire emmagasinée et sauvegardée dans une chambre, tel un feu, dispense alors de son incandescence...
Avons-nous affaire de cette pyramide comme d'un nouveau genre de coléoptère à l'instar de la luciole, qui nous éclairerait la nuit et ainsi, de nous montrer la voie à suivre ?
Image
Est-ce ses ailes lorsqu'elles se déploient qui nous préservent du froid tout en délimitant de la chaleur ?
Image


Si nous entrons dans la chambre haute, sommes-nous alors entrer dans une ruche où du miel serait fabriqué ?
Le pollen énergétique coulerait-il dans un pot où la substance obtenue aurait des vertus... médicaux ?
Image
Tout porte à croire que ce sanctuaire a de multiples facettes en effet, et que nous sommes bien loin de distinguer son regard insistant...
Ce brillant oeil critiquant notre accueil à son enseignement, et dont le contenu insiste sur notre propre nature liée intrinsèquement à notre propre planète...
Un "enseignement unitaire et varié" dont la politique hollistique est de déjouer le fourbe au coeur de pierre par la démonstration d'une puissante médecine, celle de guérir l'être humain de sa grotesque bêtise avec l'harmonie d'une adéquate humilité, ainsi qu'avec la poésie de transformer le disparate en proportion partagée...
En somme, le nec plus ultra du meilleur esprit par la maîtrise totale de la matière, comme l'eau qui coule restant translucide !

L'expertise en marche ne s'arrêtera que lorsque les plus lumineux prospecteurs s'occuperont trop de leur clairvoyance, en ignorant leurs justes valeurs...
Mais Patrice Pooyard sera toujours présent pour rappeler une certaine image, que par le passé une "arche" a pu tangué et a finalement accosté, laissant à chacun la liberté et le recul nécessaire pour appréhender et participer à l'Histoire...
Image
...oo0O / Δ \ O0oo...
(Cette composition n'est qu'une ébauche qui se veut évolutive vis à vis des "découvertes" et autres "mises à jour".)
Entre l'hêtre et le bouleau, En vert paraître et se chanter beau, S'envole le faux et s'éveille l'être.
Ce forum est désormais en Archive !
--->> ARCHIVES <<---

Post Reply