l'alphabet latin (ou romain), PI et PHI

Langues anciennes, idéogrammes, hiéroglyphes, anaglyphes, cabale...
Post Reply
Amarillo Salvaje
Posts: 73
Joined: 08 December 2015, 11:57

l'alphabet latin (ou romain), PI et PHI

Post by Amarillo Salvaje » 04 March 2016, 23:23

Salut,

Je ne savais pas trop dans quelle rubrique poster ce sujet. Je le met ici comme il s'agit d'une forme de "kabbale"....

Je précise que je suis ni "croyant", ni "hérétique", et je respecte toutes croyances si elles ne sont pas extrémistes (car il faut de tout pour faire un monde).

Mon étude se résume ainsi :

- l'alphabet latin (ou romain) use de 23 lettres dans sa version classique :
méthode 1) il s'agit de représenter chacune des 23 lettres, uniquement avec des traits (et le moins de traits possible par lettre), et de compter le nombre de traits par lettre.
méthode 2) il s'agit aussi de compter la position de chaque lettre dans l'alphabet (A=1, B=2, ... Z=23)


Spécificités de l'alphabet romain : i=j, v=u, pas de "w"

Image

en noir : je compte le nombre de traits par lettres
en vert : je numérote la position des lettres dans l'alphabet
Image

Si dessous, j'expose un lien qui "démontre" bien que dans cet ancien alphabet, le i = j, et le v = u :
Image

J'utilise la méthode 1 (compter les traits) pour le "mot" : DIEU
--> D = 3 / I = ,1 (la virgule est la marque du point sur le "i") / E = 4 / U=V = 2 ---> DIEU = 3,142 !!!
Image

Je poursuis avec la méthode 2 (place des lettres dans l'alphabet)
Image

Et une dernière pour finir :
Image

C'est bizarre, mais il y a quand même une certaine cohérence, qui relève des principes hermétiques. Hasard ou message ?

Amarillo Salvaje
Posts: 73
Joined: 08 December 2015, 11:57

Re: l'alphabet latin (ou romain), PI et PHI

Post by Amarillo Salvaje » 07 March 2016, 22:00

Salut.

J'ai posté un peu vite sans relire mes notes. (ça ne change rien à ce qui a été exposé précédemment)

J'apporte 2 rectifications :
- le "P" peut se dessiner en 3 traits pour faire au plus simple (et non 4)
- le "R" peut se dessiner en 4 traits pour faire au plus simple (et non 5)

Image

Et à partir de là je remarque : Pi = 3,1 = π avec 2 chiffres significatifs (P = 3 et i = ,1)

Image

En comptant les traits constituants chaque lettre :

. probabilité que PI --> 3,1 = environ 1 chance sur 53 (P = 10 chances sur 23, i = 1 chance sur 23 --> (10/23) x (1/23) = 10 chances sur 529 ou 1,89% de chance avec un mot à 2 lettres)

. probabilité que DIEV --> 3,142 = environ 1 chance sur 1399 (D = 10 chances sur 23, i = 1 chance sur 23, E = 4 chances sur 23 et V = 4 chances sur 23 --> (10/23) x (1/23) x (4/23) x (5/23) = 1 chance sur 1399,205 ou 0,0715% de chance avec un mot à 4 lettres)

En comptant la position de la lettre dans l'alphabet romain (ou latin) :
. porbabilité que COQ = 3,1415 = (C = 3, O = 14, Q = 16 --> (1/23) x (1/23) x (1/23) = 0,00822% soit 1 chance sur 12167)

User avatar
remich
Posts: 103
Joined: 12 February 2014, 14:57

Re: l'alphabet latin (ou romain), PI et PHI

Post by remich » 07 March 2016, 23:46

Salut,

Très intéressant ! Merci ;)

Malgré certains points qui paraissent un peu tirés par les cheveux, ça reste assez troublant je trouve...

Je me permets de faire quelques remarques :
  • - Avec la nouvelle logique pour le P et le R, il me semble qu'on devrait privilégier le C représenté avec 2 barres seulement.
    - Il faudrait peut-être revoir également la représentation du G ?
    - Concernant le Q, j'ai trouvé rapidement (je ne suis pas un spécialiste) que l'origine de cette lettre provenait de la lettre phénicienne qof (http://monsu.desiderio.free.fr/curiosit ... toire.html), et la graphie de cette lettre rappelle étrangement celle de phi... De plus, Q est en 16e position (1,6).
    - Perso l'explication du X en QS ne me convainc pas.

Post Reply