Mon problème avec les Extra-Terrestres.

En rapport avec les thèmes abordés sur le savoir des anciens
User avatar
kakawooet
Posts: 73
Joined: 28 March 2013, 12:35
Location: Lyon(Villeurbanne)

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by kakawooet » 19 February 2014, 22:30

Pour en revenir à cette histoire de poil je ne suis pas convaincu que ce soit réellement une preuve je m'explique: un être poilu sur tout le corps qui ce mettrait à porter des vêtements, ne finirait il pas part perdre sa fourrure de génération en génération ? Ce qui pour le coup tien plus de l'évolution et de l'adaptation (le frottement du tissus par exemple).
Sous un gouvernement qui emprisonne injustement, la place de l'homme juste est aussi en prison. (Henry David Thoreau)

albator
Posts: 577
Joined: 05 April 2013, 23:35

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by albator » 19 February 2014, 23:51

je pense comme enoncé plus haut que la théorie officielle est imparfaite ; que la seule evolution n'explique pas tout, bien qu'elle existe.
si j'ai bien retenu mes cours de collèges ou lycée, la base du darwinisme est la sélection naturelle, occasionnée par des mutations aléatoires engendrant des avantages et ainsi, favorisant la diffusion par reproduction des phénotypes.

là, ca revient à dire que si je mets toute ma vie une chaussure trop courte à droite et une plus longue à gauche; et bien mes enfants auront un pied plus long que l'autre.
Je ne dis pas que des évolutions intelligentes et non aléatoires ne sont pas possibles, mais loin d'être la base de ce que l'on apprend :idea:
Ne pensez pas qu'il faille réfléchir pour être heureux.

User avatar
kakawooet
Posts: 73
Joined: 28 March 2013, 12:35
Location: Lyon(Villeurbanne)

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by kakawooet » 20 February 2014, 02:32

Dans le cas des vêtements étant donné que toute les générations en portent depuis longtemps (dans le cas de la chaussure plus courte seulement un ancêtre la porte sa descendance elle n'a pas cette contrainte) et ce depuis le plus jeune age suffit a mes yeux pour expliquer la différence de pilosité singe/homme. D’ailleurs certaines personnes ont encore aujourd'hui le corps recouvert de poils. Après c'est une interrogation je ne m'oppose pas à la théorie développé plus haut qui ressemble beaucoup à la légende sumérienne des Annunakis et du fameux mélange adn grand singe+adn E.T=homme (sans poil?) mais en plus réfléchi, j'ai trouvé ça intéressant en tous cas.
C'est juste ce détail qui me turlupine pour le reste je suis moi même convaincu et de l’existence E.T et de l'incohérence de notre histoire officielle.
Sous un gouvernement qui emprisonne injustement, la place de l'homme juste est aussi en prison. (Henry David Thoreau)

User avatar
Yggdrazil
Posts: 34
Joined: 21 April 2013, 22:05

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by Yggdrazil » 20 February 2014, 12:13

Oui Kakawooet, mais pourquoi mettre des vêtements; si le corps est déjà pourvus d'une toison ? Autre détail et question amusante sur ce point, d'où vient ce rejet de la pilosité chez les humains ? les hommes se rasent la barbe, autant parler de crinière, ce qui signifie à ses yeux être civilisé, alors que chez tous les autres mammifères, au contraire cet attribut est d'une importance capitale. Mais ceci n'empêche pas que l'on mettent des manteaux de fourrure, pris aux autres animaux. Pourquoi donc ce rejet de notre propre pilosité et cet attrait pour les poils quand même? une forme de dualité inconsciente, comme un conflit imposé par deux souches génétiques différente ?
"Que pense jusqu'au matin, qui peut donner un conseil pour le bien des Dieux"

User avatar
Jcpo
Posts: 1229
Joined: 19 March 2013, 23:05
Location: 69

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by Jcpo » 20 February 2014, 14:01

Yggdrazil wrote:Oui Kakawooet, mais pourquoi mettre des vêtements; si le corps est déjà pourvus d'une toison ? Autre détail et question amusante sur ce point, d'où vient ce rejet de la pilosité chez les humains ? les hommes se rasent la barbe, autant parler de crinière, ce qui signifie à ses yeux être civilisé, alors que chez tous les autres mammifères, au contraire cet attribut est d'une importance capitale. Mais ceci n'empêche pas que l'on mettent des manteaux de fourrure, pris aux autres animaux. Pourquoi donc ce rejet de notre propre pilosité et cet attrait pour les poils quand même? une forme de dualité inconsciente, comme un conflit imposé par deux souches génétiques différente ?
La pilosité dépends de plusieurs critères environnementaux. Il ne faut pas oublier que selon les scientifique la déglaciation a eu lieu il-y-a 10.000ans... On peu dès lors prétendre que le réchauffement climatique entraine un développement pilaire moins prononcé tout comme les cochons domestiqués vivant dans la paille, la boue et à l'abri sont rose à l'opposé des sangliers.
Ainsi si le cochon rose ne se revêt pas d'un tissu je pense qu'il risque d'avoir froid en dehors de son enclos.

Reste à prouver que si on remet des cochons dans la nature leur poils redeviendrons noirs et épais... ;)

Ps: nous avons tout autant de poils que nos ancêtres ils sont juste si clairs et si fins que nous ne les voyons pas.
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."

User avatar
Yggdrazil
Posts: 34
Joined: 21 April 2013, 22:05

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by Yggdrazil » 20 February 2014, 14:29

@ JCPO;

Je vais faire mon taquin, je suis très espiègle, ce que vous dites serait juste, si ..... si justement nous avions eu une pilosité plus abondante durant l'ère pléniglaciaire de Würm; de plus si nous avions eu besoin de manteau, alors la réponse évolutive ne nous aurait pas épilé. Si nous avons eu besoin de compenser cette parte d'isolant, c'est que quelque chose de non naturel, nous l'a fait perdre.
Moi c'est cette compensation par le vestimentaire que je trouve étrange, sur un point de vu évolutif. De plus il est bon de noter que le poil ne sert pas que d'isolant thermique contre le froid, mais aussi contre le chaud, il protège aussi contre les rayonnements et autres agressions diverses et variées de notre environnement planétaire. Maintenant qu'il reste encore des personnes plus velues que d'autres, cela est encore une affaire génétique ....
"Que pense jusqu'au matin, qui peut donner un conseil pour le bien des Dieux"

User avatar
Jcpo
Posts: 1229
Joined: 19 March 2013, 23:05
Location: 69

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by Jcpo » 20 February 2014, 15:08

"Je vais faire mon taquin, je suis très espiègle, ce que vous dites serait juste, si ..... si justement nous avions eu une pilosité plus abondante durant l'ère pléniglaciaire de Würm; de plus si nous avions eu besoin de manteau, alors la réponse évolutive ne nous aurait pas épilé. Si nous avons eu besoin de compenser cette parte d'isolant, c'est que quelque chose de non naturel, nous l'a fait perdre."

:arrow: Et un habitat ainsi que le feu dans celui-ci ne changerait-il pas la donne ?

"Moi c'est cette compensation par le vestimentaire que je trouve étrange, sur un point de vu évolutif. De plus il est bon de noter que le poil ne sert pas que d'isolant thermique contre le froid, mais aussi contre le chaud, il protège aussi contre les rayonnements et autres agressions diverses et variées de notre environnement planétaire. Maintenant qu'il reste encore des personnes plus velues que d'autres, cela est encore une affaire génétique ...."


:arrow: En effet mais comme je le dis on a presque tous autant de poils au centimètre carré (enfin je pense que le nombre de pores ne varie pas...), la seul différence sera l'épaisseur la longueur et la couleur. Lorsqu'ils sont noirs et épais ils nous protègent du soleil et en plus nous réchauffent. Lorsqu'ils sont long ils emprisonnent de l'air pour isoler et préserver la chaleur interne.
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."

User avatar
Yggdrazil
Posts: 34
Joined: 21 April 2013, 22:05

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by Yggdrazil » 20 February 2014, 18:58

Les ours passent l'hivers dans une tanière, pas de perte de poil en vu, sauf après le passage des trappeurs ...
Pour le feu ok, mais sapiens ne passe pas non plus sa vie à coté, et en période glaciaire comme Würm, l'hiver dure 6 mois et la température descend à -25/ -30°C ... les Inuit en plus de la fourrure de phoque, s'enduisaient d'une couche de graisse, la température dans un igloo ne dépassait pas 1 voir 2°C, ceci au XIX eme siècle début du XX eme , ce qui se rapproche des 5 millénaire que l'homme a passé en Europe durant la dernière ère glaciaire. 5 000 ans, ce qui laisse tout le temps pour se réadapter, non ? et bien pas dans notre cas, nous avons peut être perdu en taille, et en corpulence pour concentrer l'énergie et en diminuer les besoins physiologiques, mais pas pris un poil pour supporter plus facilement les conditions extrêmes d'un tel climat.
Mais bon cette affaire de poils est moins intrigante que le nombre de branches hominidé avortés, ce nombre impressionnant de cul de sac , sans jamais un seul chainon manquant ...
Et puis il y a les livres anciens, dit "livres saints", qui rapportent les même choses sur toute la planète, si on les lit à tête reposée en oubliant que ce sont des livres de messe, mais des bouquin d'histoire ... en dehors du fait qu'ils rapportent tous la même choses, les même faits, la même chronologie, qu'il en va de même pour l'archéologie, dont certains sites collent parfaitement avec certains faits expliqués dans les anciens livres et tous tous tous nous disent la même chose, "les dieux nous ont fait à leur image" , alors soit c'était une marotte chez les anciens peuples, un effet de mode des livres à sensations, soit tous veulent nous dire et nous expliquer notre histoire REELLE en mots simples pour justement être compris dans la symbolique par tout esprit humain de quelque époque que ce soit.
"Que pense jusqu'au matin, qui peut donner un conseil pour le bien des Dieux"

User avatar
kakawooet
Posts: 73
Joined: 28 March 2013, 12:35
Location: Lyon(Villeurbanne)

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by kakawooet » 20 February 2014, 22:17

Et pourquoi pas tout simplement ce mettre à s'habiller pour montrer son statut social, j'imagine dans une tribu que le premier a ce foutre un pagne ou un foulard doit intrigué ses semblables au point de l'imiter et de finir par en faire une coutume ou une mode. L'homme a toujours eu un sens artistique très développé il transforme la nature à son image et si il a conscience de son image c'est surement qu'il c'est déjà "transformer" lui même et que sa première oeuvre d'art soit une feuille de bananier pour ce protéger les testicules quand il va à la pêche (les piranhas était plutôt coriace à l'époque) :lol: dsl... je... :arrow: . Enfin bref comme tu la dit Yggdrazil c'est pas le plus important. Existe t'il d'autres espèces pour lesquelles il y a autant de branches avortées dans leur arbre généalogique? Car si les hominidés sont vraiment un cas unique là y'a quelque chose de bien plus parlant que poil ou pas poil. Pour la religion tu prêche un(des) convaincu(s), entièrement d'accord avec toi. ;)
Sous un gouvernement qui emprisonne injustement, la place de l'homme juste est aussi en prison. (Henry David Thoreau)

User avatar
Jcpo
Posts: 1229
Joined: 19 March 2013, 23:05
Location: 69

Re: Mon problème avec les Extra-Terrestres.

Post by Jcpo » 21 February 2014, 10:49

Yggdrazil wrote:Les ours passent l'hivers dans une tanière, pas de perte de poil en vu, sauf après le passage des trappeurs ...
Pour le feu ok, mais sapiens ne passe pas non plus sa vie à coté, et en période glaciaire comme Würm, l'hiver dure 6 mois et la température descend à -25/ -30°C ... les Inuit en plus de la fourrure de phoque, s'enduisaient d'une couche de graisse, la température dans un igloo ne dépassait pas 1 voir 2°C, ceci au XIX eme siècle début du XX eme , ce qui se rapproche des 5 millénaire que l'homme a passé en Europe durant la dernière ère glaciaire. 5 000 ans, ce qui laisse tout le temps pour se réadapter, non ? et bien pas dans notre cas, nous avons peut être perdu en taille, et en corpulence pour concentrer l'énergie et en diminuer les besoins physiologiques, mais pas pris un poil pour supporter plus facilement les conditions extrêmes d'un tel climat.
L'ours polaire mue entre mai et juillet. L'été il a un pelage blanc jaunâtre donnant l'impression d'être sale. L'hiver, son pelage est totalement blanc. Cette mue ne lui sert pas à se camoufler de ses prédateurs car il n'en a pas, mais à se cacher de ses proies.
Mais je ne parlais pas forcément d'une durée aussi courte d'1 an mais plutôt d'une période de plusieurs générations pour vraiment observer des changements dans la pilosité humaine du fait de son comportement (habitat, feu et vêtements).

+1 pour kakaooet c'est a peut près ce que je disais, plus chaud, donc plus froid, donc vêtements, donc fait preuve de supériorité technique donc sociale donc est envié par les autre et donc imité.
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."

Post Reply