"L'équateur penché"

Post Reply
User avatar
UGC92
Posts: 65
Joined: 08 December 2014, 14:02

Re: "L'équateur penché"

Post by UGC92 » 19 December 2014, 11:37

theophil wrote:Une hypothèse pour ce changement d'axe serait de considérer un mouvement
important des plaques continentales !
A voir ...
Raaa, vous y tenez à cette théorie...si je peux appeler ça une "théorie" (qui est un ensemble d'explications, de notions ou d'idées sur un sujet précis, pouvant inclure des lois et des hypothèses, induites par l'accumulation de faits trouvés par l'observation ou l'expérience).
Je le répète encore mais si un tel phénomène avait eu lieu, ont en aurait trouvé de nombreuses évidences (comme après le passage d'un troupeau d'éléphant dans un magasin de porcelaine).

User avatar
theophil
Posts: 434
Joined: 17 June 2013, 20:30

Re: "L'équateur penché"

Post by theophil » 19 December 2014, 20:55

Bonjour UGC,

Je suis novice en géologie mais qu'est ce qui empêche formellement l'existence
passée d'un tel bouleversement ?

User avatar
UGC92
Posts: 65
Joined: 08 December 2014, 14:02

Re: "L'équateur penché"

Post by UGC92 » 21 December 2014, 19:51

Bonjour Théophil,

Plusieurs phénomènes bien connus et très étudiés empecheraient une telle chose d'arriver:
- les points chaud et le volcanisme associé,
- les superswells,
- les dorsales et les subductions.

Les deux premiers étant causés par des phénomènes indépendants des mouvements des plaques lithospheriques ou de la croûte, les manifestations qu'ils engendrent seraient alors irrémédiablement déplacées par un glissement comme proposé par Velikovsky. Or le superswell est-africain est toujours à sa place depuis un très long moment et aucun "saut" du volcanisme associé au points chaud n'est repertorie (si tel avait été le cas on l'aurait vu depuis très longtemps, tu peux aller faire un tour sur Google earth pour constater que, sur l'archipel d'Hawaii notamment, aucun déplacement important n'est visible).
Concernant les dorsales et les subsistions, si un tel glissement s'est produit, il aurait été accomodé par les subductions, et un étirement intense au dorsale aurait été constate, ce qui est infirmé par la cartographie des anomalies magnétiques des fonds océaniques.
Je peux citer aussi les quilles lithosphériques des cratons qui rendent impossible une telle chose.

Quelques notions de rhéologie à ce cher Velikovsky lui auraient appris que la croûte n'est pas posé sur une plaque de verglas... :roll:

Je peux être plus précis et appuyer mes arguments via des sources sérieuses si tu doutes encore sur la possibilité d'une telle chose ;).

tenrek
Posts: 26
Joined: 25 July 2014, 16:41

Re: "L'équateur penché"

Post by tenrek » 22 December 2014, 07:34

Bonjour,

Surtout il est amusant de faire remarquer que les continents ne peuvent pas "glisser". Glisser sur quoi? Sur l'eau? C'est l'eau qui se trouve sur les continents! Si on enleve l'eau au dessus des continents, on voit clairement que les continents sont et ont toujours ete connectes.

A bientot

User avatar
CrillonLeBrave
Posts: 176
Joined: 10 March 2014, 11:52

Re: "L'équateur penché"

Post by CrillonLeBrave » 22 December 2014, 12:56

il y a aussi de l'eau sous terre :D
Bon certes un peu compliqué pour piquer une tete !

http://www.maxisciences.com/oc%E9an/un- ... 32834.html

User avatar
UGC92
Posts: 65
Joined: 08 December 2014, 14:02

Re: "L'équateur penché"

Post by UGC92 » 22 December 2014, 13:03

Le titre de l'article de maxisciences est d'ailleurs très trompeur et peut laisser penser que l'eau y est à l'état liquide...
Il s'agit en faite d'ions hydroxydes (HO-) emprisonnés dans de la ringwoodite, un polymorphe haute pression de l'olivine.

User avatar
Jcpo
Posts: 1229
Joined: 19 March 2013, 23:05
Location: 69

Re: "L'équateur penché"

Post by Jcpo » 22 December 2014, 13:24

Personnellement ma question est la suivante :
Sachant que le manteau repose sur le noyau externe, liquide et que les points chaud se manifestent dans le manteau, en quoi un glissement de l'axe de rotation de la terre et/ou de sa magnétosphère (pôle géographique et/ou magnétique) donc un glissement de la croute et/ou du manteau et/ou des plaques pas forcément indépendant du noyau externe viendrait modifier les points chaud qui a mon avis sont plutôt solidaires de la zone ou ils se manifestent malgré un déplacement connu du fait de la dynamique de la dynamo terrestre ce qui est indépendant (la direction et pas la vitesse) encore une fois a mon avis de la température globale...?
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."

User avatar
UGC92
Posts: 65
Joined: 08 December 2014, 14:02

Re: "L'équateur penché"

Post by UGC92 » 22 December 2014, 13:39

Jcpo wrote:Personnellement ma question est la suivante :
Sachant que le manteau repose sur le noyau externe, liquide et que les points chaud se manifestent dans le manteau, en quoi un glissement de l'axe de rotation de la terre et/ou de sa magnétosphère (pôle géographique et/ou magnétique) donc un glissement de la croute et/ou du manteau et/ou des plaques pas forcément indépendant du noyau externe viendrait modifier les points chaud qui a mon avis sont plutôt solidaires de la zone ou ils se manifestent malgré un déplacement connu du fait de la dynamique de la dynamo terrestre ce qui est indépendant (la direction et pas la vitesse) encore une fois a mon avis de la température globale...?
Il va falloir plus qu'un avis face aux très nombreuses preuves, aux très nombreuses études...
Pour que cette théorie marche il faudrait que ça soit les plaques et le manteau qui glissent. mais là encore ça engendre d'autres problematiques d'un point de vue géodynamique...

User avatar
theophil
Posts: 434
Joined: 17 June 2013, 20:30

Re: "L'équateur penché"

Post by theophil » 22 December 2014, 14:13

Juste une remarque UGC,
lorsque l'on parle de mouvement du pôle magnétique (ce qui se produit actuellement),
on parle également de mouvement à proximité du noyau terrestre,
en conséquence,
pourquoi n'est-il pas possible que des mouvements en profondeur ait de
très fortes répercussions à la surface (déplacement des plaques continentales) ?
Après tout, la lithosphère représente un peu la peau de notre terre ?

Pour ce qui est des conséquences, il me semble que l'état actuel de la terre
pourrait être une preuve (chaines de montagne, relief accidenté sous-marin.....).
En fait, la question est plus générale,
quelles sont les raisons pour lesquelles la science actuelle ne considère pas
l'influence possible de grands bouleversements dans le "modelage" de la terre ?
Pourquoi ne considérer que des évolutions lentes et longues ?

User avatar
UGC92
Posts: 65
Joined: 08 December 2014, 14:02

Re: "L'équateur penché"

Post by UGC92 » 22 December 2014, 14:26

theophil wrote:Juste une remarque UGC,
lorsque l'on parle de mouvement du pôle magnétique (ce qui se produit actuellement),
on parle également de mouvement à proximité du noyau terrestre,
en conséquence,
pourquoi n'est-il pas possible que des mouvements en profondeur ait de
très fortes répercussions à la surface (déplacement des plaques continentales) ?
Après tout, la lithosphère représente un peu la peau de notre terre ?

Pour ce qui est des conséquences, il me semble que l'état actuel de la terre
pourrait être une preuve (chaines de montagne, relief accidenté sous-marin.....).
En fait, la question est plus générale,
quelles sont les raisons pour lesquelles la science actuelle ne considère pas
l'influence possible de grands bouleversements dans le "modelage" de la terre ?
Pourquoi ne considérer que des évolutions lentes et longues ?
Parce qu'il y a 2900km de manteau pour accommoder tout cela. Et que les mouvements convertifs du noyau externe n'ont que très peu de répercussions sur le manteau inférieur (quelque formation de pallasite).
Je sais que une évolution lente et longue est moins excitant qu'un grand boum avec des plaques qui se déplacent, des montagnes qui se créent en très peu de temps...mais c'est la réalité. La nature prend son temps !
On sait combien de temps mettent les montagnes à se créer comme on sait le temps qu'il faut pour diviser un continent en deux et créer un océan. Ces phénomènes laissent beaucoup d'indices qui nous l'indique.
Cela peut être le paléomagnétisme, la sédimentation associee (stratigraphie séquentielle), l'étude du volcanisme (évolution de la composition des laves selon l'âge...). Je pourrais vous en parler pendant des heure, voir des jours !
Mais si vous insistez je peux faire plus court et vous expliquer cela ;).

Post Reply