LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Post Reply
albator
Posts: 577
Joined: 05 April 2013, 23:35

Re: LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Post by albator » 18 October 2016, 22:22

C'est beau et y a du travail.
... Mais j'ai du mal à suivre le fil conducteur entre tous ces cercles...
Ça montre quoi ????


.
Ne pensez pas qu'il faille réfléchir pour être heureux.

albator
Posts: 577
Joined: 05 April 2013, 23:35

Re: LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Post by albator » 19 October 2016, 23:45

Un grand merci pour cette longue digression

Concernant la précision : entre 15.99 et 16.01 on est dans le même ordre de grandeurs des écarts relatifs constatés sur les relations déjà évoquées sur le site ( pi phi pipi etc)
Après cette écart, une fois les grandeurs élevées au carré ou au cube, grandi.... et donc on peut avoir l'impression que la démonstration perd en légitimité. Pourtant si on regarde à la base, c'est remarquable

Il semble évidemment naturel que rien n'ait été laisse au hasard dans cet édifice. Et pourtant de dire si c'est c'est quadrature qui a motivé ce choix de placement des salles ou bien si cette découverte est fortuite...
Je n'ai pas la réponse. Mais il me semble que c'est un peu pyramidotracté dans la mesure ou pour l'instant l'ensemble des découvertes numeriques restent des opérations assez simples.
Ne pensez pas qu'il faille réfléchir pour être heureux.

User avatar
Lafla
Posts: 346
Joined: 05 November 2015, 13:38

Re: LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Post by Lafla » 20 October 2016, 11:56

Bonjour,
Etrange wrote: Regardons vers le bas la droite qui descend du mur droit de la chambre haute.

Cette droite coupe la droite en bleu clair (la parallèle). Traçons la perpendiculaire à partir de cette intersection. Elle coupe l'axe des Y en un point à partir duquel nous traçons un cercle de rayon 80 et de centre ce point.

Nous observons que ce cercle coupe la droite n parfaitement banale dont nous parlions en 2 points. On trace une perpendiculaire à l'axe X à partir du plus bas de ces 2 points.

Cette perpendiculaire coupe en un point la droite qui part du centre du cercle inscrit dans le carré et qui s'élève d'une coudée géométrique. Nous avons fini, il ne reste plus qu'à tracer un cercle de rayon la distance entre ce point et celui d'où il vient, et de centre le cercle circonscrit.

Nous avons tracé le cercle de quadrature du carré !
Je crois que j'ai suivi jusqu'au bout, mais... ce qui importe (selon moi, en tant que puriste) pour décoder l'éventuel message de la GP, c'est la simplicité de la méthode qui permet d'arriver au décodage. Par exemple diviser le demi périmètre par la hauteur donne 22/7, on approche donc pi en une seule opération. Là ce n'est pas du tout simple, c'est même très tiré par les cheveux, donc d'autant moins convaincant (selon moi) quant à l'intention des bâtisseurs...

Mais on peut peut être simplifier ta construction : je remarque que la droite qui descend du mur droit de la CH coupe la droite en bleu clair inclinée à 30° en un point I1 par lequel passe approximativement le cercle rouge (le cercle de "quadrature", à noter que la quadrature c'est construire un carré à partir d'un cercle, pas l'inverse). Qu'est-ce que ça donne si on utilise ce point I1 pour baser le cercle rouge ? On perd peut-être un peu en précision, mais on gagne beaucoup en simplicité, ce qui (selon moi) est vraiment essentiel.

Finalement la seule "inconnue" ici est l'abscisse du mur droit de la CH, toutes les autres droites étant parfaitement déterminées. Peux tu nous donner l'abscisse précise que tu as trouvée à partir du plan de la GP ? (point d'intersection de la droite g2 avec l'axe des X) A vue de nez ça doit faire à peu près -16 coudées.

EDIT : si cette abscisse vaut -15,4745 coudées, alors en passant par le point I1 on construit un cercle d'aire 25600,06 coudées² environ. Mais vu que j'ai parlé sans avoir lu le fil en entier, je n'ai pas vu que cette question avait déjà été discutée... désolé. La valeur de 16 coudées pour le décalage, d'une rondeur séduisante, semble effectivement la plus évidente.
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...

User avatar
Lafla
Posts: 346
Joined: 05 November 2015, 13:38

Re: LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Post by Lafla » 20 October 2016, 18:04

Image

En me basant sur ton cercle de rayon 80 coudées dans la GP, j'ai remarqué quelques petites choses intéressantes :

- le cercle de centre D(0,80) passant par J(80,120), qui donc passe par les huit points situés à 40 coudées des sommets du carré de côté 160 coudées, a une aire de 25 133 coudées² environ, ce qui est une quadrature moins bonne que la tienne (et très connue), mais...

- ce cercle coupe la droite (EJ) avec E(0,160), droite de pente -1/2 soit la diagonale d'un double carré, au point M(-16,0), soit l'aplomb exact du mur droit de la CH si j'en crois vos sources ;

- la droite passant par E et inclinée à 60° par rapport à l'horizontale rencontre la pente de la pyramide en un point L d'abscisse 39,9 coudées environ, donc la distance LN fournit un rayon de quadrature du même type que le tien, mais moins bon là encore.
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...

Marcus
Posts: 22
Joined: 10 February 2014, 00:04

Re: LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Post by Marcus » 21 October 2016, 14:29

Les joyeux matheux de ce site n'ont pas fini de transpirer sur leur planche à dessin quand on sait que bientôt d'autres cavités et couloirs seront mis à jour :
http://www.larevelationdespyramides-lef ... =14&t=3129

J'avoue que j'ai un hâte d'avoir les dimensions de ces nouvelles trouvailles ! Et surtout de ce qui va en découler....

Wait and see :D

Post Reply